Études cliniques

Thérapie sonore

Neuro-Musique thérapie avec acouphènes augue

Miriam Grapp, Elisabeth Hutter, Heike Argstatter, Peter K. Plinkert, Université Heidelberg

L’objectiv de cet étude pilote était l’évaluation d’approche de thérapie neuro-musique comme  nouvelle option de traitement avec acouphènes augue. Au total 15 patients avec acouphènes augue ont participé. Le comparaison entre le début et le terme du traitement a montré une amélioration significante. Avec le méthode de mensuration de Jacobson et Truax, 73,3% des patients ont montré une réduction éprouvée selon le TQ-questionnaire. Le thérapie neuro-musique paraît d’etre une option de traitement pour des patients avec acouphènes augue.

Effet différé de thérapie neuro-musique chez des patients avec d’acouphènes chroniques

Miriam Grapp, Elisabeth Hutter, Heike Argstatter, Peter K. Plinkert, Université Heidelberg

Le dispositif de thérapie neuro-musique avec acouphènes chroniques est un thérapie à court terme. Il se compose de neuf séance à 50 minutes en cinq jours suivants. Il s’a rélévé comme éfficace d’aussi réduire des symptomes d’acouphènes dans une période courte. Maintenant il est en train d’explorer l’effet sur le long terme de thérapie. Avec des 206 patients on a testé le thérapie neuro-musique. 76% des patients ont recue une amélioration significante de leurs acouphènes. 87% des patients ont été content avec le thérapie. 71% des patients n’ont pas besoin d’une thérapie poursuit. Le thérapie musique paraît d’etre effectif à long terme avec acouphènes chroniques.

La thérapie sonore/musicale réduit les acouphènes par la diminution de l’activité de l’ouïe-cortex

Hidehiko Okamoto, Henning Stracke, Wolfgang Stoll, Christo Pantev, Wilhelms-Université Münster

Les chercheurs ont filtré précisément les fréquences de la musique qui correspondent à la fréquence des acouphènes. Le but était de calmer les cellules auditives endommagées avec leur musique modulée. Le résultat: Tous les patients du groupe avec la musique individualisée ont confirmé avoir constaté une amélioration signifiante. Les bourdonnements d’oreilles se sont nettement calmés. Les mesures du cerveau effectuées ont indiqué une réaction diminuée de la stimulation de l’audition de la fréquence des acouphènes pour le groupe traité. Pour les autres groupes de contrôle un résultat contraire a été constaté.

Thérapie sonore pour les acouphènesv

H. Argstatter, A. Nickel, A. Rupp, S. Hoth, H. Bolay, Centre pour la recherche en musicothérapie de l' Université à Heidelberg

Le centre allemand pour la recherche en musicothérapie (DZM) a expérimenté, en collaboration avec l’Université de Heidelberg, une nouvelle méthode de musico-thérapie pour combattre les acouphènes chroniques. Le concept du traitement est basé sur l’intégration de l’acouphène dans un processus d’audition sous contrôle musical . Les exercices d’audition musicale doivent produire par ailleurs une influence positive sur les régions modifiées du cerveau et conduire ainsi à une normalisation. Les résultats montrent des succès encourageants.

Une étude neuro-scientifique prouve l'efficacité de la thérapie sonore en cas d'acouphènes

L'équipe des chercheurs a été récompensé avec le Sigrid et Viktor Dulger prix

L’étude interdisciplinaire (durée 2 ans) financée par la fondation Klaus Tschira a prouvé l’efficacité de la thérapie sonore en cas d’acouphènes chroniques. Le groupe de travail de différentes cliniques universitaires allemandes en collaboration avec le centre de la recherche en musicothérapie a pour la première fois pu prouver grâce à une méthode d’imagerie optique l’efficacité de la méthode de traitement musicothérapique en cas d’acouphènes au niveau neuro-scientifique. Dr. rer med. Christoph Krick et Prof. Dr. Hans Volker Bolay ont démontré que les changements micro anatomiques dans le cerveau sont de toute évidence en rapport avec l’assoupissement atteint par les symptômes cliniques. Les  imageries par résonance magnétique (IRM) démontrent que la thérapie sonore atteint les surfaces du cerveau soupçonnées de la transmission amplifiant des symptômes cliniques relevants. Le prix Sigrid et Viktor Dulger est remis tous les 2 ans pour des recherches excellentes et innovatives dans le domaine santé prêtant spécialement attention à la pratique.

Tinnitus Treatment with Customized Sounds

Jaime Pineda, Richard Moore, Erik Viirre, Departments of Cognitive Science, University of California, and School of Medicine, La Jolla, USA

Recent studies have indicated that the pathophysiological basis for tinnitus may be abnormal activity in the auditory areas of the brain rather than aberrant activity in the periphery. Tinnitus-related activity leads to changes in tonotopic representation in auditory cortex. However, such reorganization can be reversed through training-induced changes in the response pattern of cortical neurons. We address this problem by using customized sounds that reproduce the subjective experience to reduce overactive auditory circuits. The results of two preliminary studies indicate that customized sound therapy (CST*) aimed at this central dysfunction reduces tinnitus quickly and safely. Participants described immediate relief, showed changes on the Tinnitus Handicap Questionnaire, and reported changes in hearing threshold within 3 weeks. We also saw changes in the intensity dependence of the auditory N100 in tinnitus patients, supporting the idea that tinnitus reflects a reorganization of tonotopic maps in the auditory cortex. The main correlate of this reorganization was the enhanced contrast between responses to the perceived tinnitus pitch and tones approximately one octave lower. After 3 weeks of CST, the intensity dependence to the tinnitus pitch decreased, making these responses more similar to those from normal subjects responding to tones in the same frequency.